Vous êtes ici

B comme jeu de Boules

Jeudi, 2 Juin, 2016
 
La pétanque (du Provençal : pieds, et tanca: planté) est un jeu de boules dérivé du jeu provençal.  Dans ce sport, trois combinaisons sont possibles : la triplette (trois contre trois), la doublette (deux contre deux) et le tête-à-tête (un contre un). Toute autre formule est interdite par le règlement officiel. En triplette, chaque joueur dispose de deux boules. Dans les autres configurations, chaque joueur en a trois.
Le jeu de boules fait partie des jeux d’adresse les plus pratiqués dans l’Hérault, en témoignent certaines cartes postales conservées dans nos fonds, ainsi que dans certains fonds privés iconographiques, comme celui de Martial Aubrespy.  Ce qui nous permet ici de rappeler la richesse représentée par toute cette iconographie précieusement conservée et mise à disposition sous forme numérique ! Les fonds iconographiques représentent en effet une mise de renseignements pour les généalogistes et les historiens
30 Fi 56 - Partie de boules au château.
1 photographie négative - verre au gélatino-bromure d’argent - noir et blanc
 
Martial Charles Jules Aubrespy est né le 22 avril 1850 et décédé le 24 février 1929. Il était notaire à Fontès, dans l’Hérault. Il pratiquait la photographie en amateur. Il avait une femme et trois enfants, l'aînée, Jeanne, aussi surnommée Jeannette, Jules, ou Julou, et Marie-Louise, aussi appelée Louise ou Louisette. Le fonds Aubrespy (30 FI) comprend 658 plaques de verre réalisées par Martial Charles Jules Aubrespy. Il témoigne à la fois de la vie quotidienne d’une famille de Fontès ainsi que de celle d’un village et de ses habitants. On y trouve un très grand nombre de portraits et de photographies de groupe de la famille Aubrespy, ou de familles voisines (notamment des photographies de mariage), Charles Aubrespy étant devenu le photographe attitré de Fontès. Quelques photographies montrent la vie quotidienne à Fontès et autour de ce village héraultais : travaux viticoles, petits métiers, paysages (dont deux clichés d’une résurgence n’apparaissant que deux fois par siècle en moyenne).