Vous êtes ici

Les Atlas des compoix, une représentation du territoire des communautés d'habitants sous l'Ancien Régime

Jeudi, 26 Avril, 2018

 

Les Archives départementales ont mis à disposition plus de 1200 compoix. Document emblématique du Sud de la France, le compoix d’une communauté contient, sous le nom de chaque propriétaire, la description de toutes les possessions, leur contenance, leurs confronts, leur nature et leur estimation. À la fois ancêtres de la matrice cadastrale et du rôle de l’assiette fiscale, ils jouent un rôle majeur dans la vie quotidienne des habitants du Midi et sont constitutifs de la spécificité administrative méridionale. À partir de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, les communautés font élaborer en même temps que les compoix des plans appelés Atlas de compoix. Ces documents restent rares et semblent être présents principalement dans la moitié ouest du département actuel de l’Hérault.

L'un des atlas les plus remarquables est celui de la communauté de Montagnac. Composé de 31 planches dont certaines sont aquarellées, le territoire de la communauté est représenté de manière précise et minutieuse. Les habitations, les voies de communication ou les zones cultivées sont représentées. Les noms des propriétaires ainsi que la nature des biens (maison, écurie, vigne...) sont également indiqués.

Les Archives départementales de l'Hérault ne conservent qu'une trentaine d'atlas. C'est environ une vingtaine d'atlas de compoix qui ont été numérisés et mis en ligne (Montagnac, Roujan, Sauvian, La Salvetat-sur-Agout, Villeneuve-lès-Béziers…). D'ici la fin de l'année, d'autres atlas devraient venir compléter cet ensemble.