Vous êtes ici

Rafle d’août 1942 : le rôle du service social des étrangers

Vendredi, 17 Mars, 2017

Dernier dimanche d'avril : journée de célébration nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Deux documents trouvés dans les archives du fonds du Service social  des étrangers traduisent son  rôle d’assistance,  au moment de l'organisation et de la mise en œuvre de la rafle des Juifs d'août 1942 par les autorités françaises.

Le service social, au sein du service de la main-d'œuvre étrangère, devait apporter assistance et protection aux étrangers  au regard de l'application des diverses lois sociales.

Le  premier rapport décrit l'organisation des convois au départ du camp de Rivesaltes, -principal lieu de regroupement des Juifs arrêtés- et l’état d’esprit des agents du service social confrontés à une situation dramatique. (Extrait de rapport du service social des étrangers [vers oct. 1942], ADH,15 W 101.

Le second fait état du déroulement des commissions de criblage et des interventions des représentants du service social notamment pour faire libérer des Israélites déjà embarqués (Extrait du compte rendu du délégué régional du service social des étrangers au chef de ce service à Vichy, 9 septembre 1942, ADH, 15 W 104.

Illustration : carte des Israélites raflés le 26 août 1942 dans l'Hérault, ADH,  91 J 10 ; « étoile jaune »,  coll. part.

A savoir : le fonds des services de la main-d'œuvre étrangère (15 W) est en cours de classement et de reprise des analyses. L'inventaire sera mis en ligne dans quelques mois.

Contact : Archives départementales de l'Hérault, direction des archives contemporaines et électroniques, service Intérieur-Défense-population-Santé-Social – archives@herault.fr

Agenda

Septembre 2017

d l m m j v s
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30