Vous êtes ici

Sport tambourin : Championnats d’Europe 2019 : les forces en présence

Mardi, 22 Janvier, 2019

Le championnat d’Europe des Clubs en salle se déroule au Portugal du 25 au 27 janvier 2019 dans la ville de Moita, au sud de Lisbonne.

 

  • Messieurs

Chez les messieurs les équipes françaises de Cournonterral-Fabrègues et Florensac ont été versées dans les poules A et B. Florensac devra affronter Cologne (Allemagne) et Madrid (Espagne) dans une poule largement à sa portée.

Cournonterral-Fabrègues est dans la seule poule à quatre de la compétition. Si les Hongrois de Budaorsi et les Espagnol de Grenade sont connus, les Portugais de Moita intègrent la compétition pour la première fois. Ils pourraient être la surprise de ce championnat d’Europe surtout que, connexion lusophone oblige, l’équipe portugaise a recruté des joueurs brésiliens aguerris. Parmi eux Arturo Antunès n’est pas des moindre. Le joueur de la Seleçao Auriverde a fait forte impression lors de la dernière coupe du monde en salle au point d’être perçu par certains comme le meilleur joueur du monde.                   

Les équipes Italiennes (Marco et Mezzolombardo) sont réparties respectivement dans les poules C et D. Les Anglais d’Oxford auront certainement du mal à sortir de la poule C qu’ils partagent avec Marco (Italie) et Marina (Catalogne). Dans la poule D Barcelone devra se méfier des Allemands de Fallerslben et assurer contre Mezzolombardo.

 

  • Dames

Poussan devra sortir d’une poule B comportant les italiennes de Santa Giusta. Les équipes d’Oxford (Angleterre)  et Moita (Portugal) ne devraient pas poser trop de difficultés aux joueuses de l’US Poussan.

L’ES Paulhan devrait avoir une entrer en matière sereine avec Desdre Sachsenwerk (Allemagne) et le Cet Maresme (Catalogne) dans la poule C.

Les équipes françaises ont bénéficié d’un tirage plutôt favorable. La poule A étant certainement la plus redoutable avec l’équipe de Monalese (Italie), Desdre Löbtau (l’autre club de la ville allemande de Desdre), Farola pour la Catalogne et surtout les Hongroises de Budapest toujours imprévisibles.

 

En savoir +