Vous êtes ici

D'histoire et d'essais

 

Né plutôt au nord de la France, rapporté par des étudiants parisiens dans leurs départements, le goût et la pratique du rugby se déplacent rapidement vers le Sud (de Bordeaux en 1899 vers le Midi pyrénéen et le Languedoc) pour s'y enraciner définitivement.

Le rugby puise son origine dans l’évolution d’un jeu connu dès le Moyen Age : la soule. Mais le terme de « rugby » et les grandes lignes de ses règles nous viennent d’Angleterre, plus précisément du collège de la ville de Rugby. Selon la légende un certain William Webb Ellis, en 1823, lors d’un match, s’empare du ballon et se met à courir vers l’avant en direction des buts alors que seules les passes en arrière et les tirs au pied sont autorisés. C’est en 1846 que les premières règles du football rugby sont éditées, marquant la différence avec le football association (ancêtre du football actuel).

 

L’implantation en France de ce « nouveau sport » se fait tout d’abord au Havre, en 1872 pratiqué par des étudiants anglais regroupés dans le Havre Athletic Club. Très vite, le rugby gagne la capitale, plusieurs clubs se forment à l’image du Paris Football Club en 1879. En 1892 est disputé le premier championnat de France interclubs. Né plutôt au nord de la France, rapporté par des étudiants parisiens dans leurs départements, le goût et la pratique du rugby se déplacent rapidement vers le Sud (de Bordeaux en 1899 vers le Midi pyrénéen et le Languedoc) pour s’y enraciner définitivement. En pays catalan, c’est Lincrou, étudiant du lycée Michelet à Paris et originaire de Port-Vendres, qui joue ce rôle.

En 1920, le rugby se démarque des sports athlétiques (Union des Sociétés Françaises de Sports Athlétiques) avec la création de la Fédération Française de Rugby (FFR). En 1934, naît le rugby à XIII, sport de semi-professionnels, avec la création d’une fédération autonome. Le rugby à XV, quant à lui, ne devient professionnel qu’en 1995.

Dans l’Hérault, les premières traces de rugby apparaissent chez les scolaires et les étudiants, notamment au sein du lycée de Montpellier dès 1882. En 1893 naît le Stade montpelliérain, « société » scolaire de sports athlétiques dont le rugby fait partie. Au début du XXe siècle, c’est toute une série de clubs qui voient le jour dans le département. Leur apparition suit d’ailleurs, selon Christian Guiraud, docteur en sociologie, la ligne de chemin de fer du Midi et du Paris-Lyon-Marseille depuis Nissan-les-Ensérune jusqu’à Lunel en passant par Sète.

L’Ouest héraultais voit naître un plus bel engouement pour le rugby et une multitude de clubs se forment autour de Béziers, où une certaine association sportive biterroise (l’ASB) commence à se faire connaître. La périphérie montpelliéraine, quant à elle, ne sera touchée qu’assez tardivement par le rugby, puisque ce n’est qu’à partir des années 1960, que ce sport remporte un succès important avec la multiplication des création de clubs, surtout entre 1971 et 1973.

 

Clin d'Oeil

Clin d'Oeil

 

Clin d'Oeil

Gravé

Le rugby en images

 

L'oeil de la FFR

La Fédé

 

Feuille de match de rugby

Le rugby chez les jeunes

Les débuts de Béziers

Le rugby fait ses débuts

 

France-Angleterre

La soule

Les ancêtres du rugby