Vous êtes ici

10 juillet 1967 : mort tragique d'Albertine Sarrazin - Zoom sur...

 Il y a 50 ans disparaissait tragiquement Albertine Sarrazin.

Auteur de l’Astragale (1965) et de la Cavale (1965) ou encore de la Traversière (1966), Albertine Sarrazin est née en 1937 à Alger de père et de mères inconnus. Adoptée à l’âge de 2 ans, elle reçoit une éducation rigoureuse. Ses parents adoptifs la confient dès le début des années 1950 au Bon Pasteur, maison d’éducation surveillée à Marseille. Elle s’en échappe au moment des épreuves du baccalauréat et s’enfuit à Paris où elle vit hors la loi se prostituant et commettant des vols. A 18 ans, elle est incarcérée suite à un holdup manqué : elle est condamnée à 7 ans de réclusion.

 

Affiche datant de 1988 relative à Albertine Sarrazin (cote 12 Fi 218)

En 1957, elle s’évade de prison et rencontre Julien Sarrazin qu’elle épousera plus tard en prison. Après sa libération, s’en suivra d’autres arrestations. En 1964, une autre vie s’annonce où son talent pour l’écriture est reconnu. Ses deux premiers romans l’Astragale et la Cavale sont un véritable succès. C’est à cette époque qu’elle vient s’installer à Montpellier dans le quartier du Petit-Bard puis au début de l’année 1967 aux Matelles au Mas de l’Oratoire. Elle meurt le 10 juillet 1967 à l’âge de 29 ans à la clinique Saint-Roch, des suites d'une opération du rein. Son mari attaquera en justice l'équipe chirurgicale qui sera condamnée pour négligence.

                        

Articles parus dans le journal Midi Libre le 11 juillet 1967 (PAR 989)

 

 

 

Adresse :
pierresvives 34000 Montpellier

907 avenue du Professeur Blayac 34000 Montpellier

Agenda

Novembre 2017

d l m m j v s
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30