Vous êtes ici

Concours de la Résistance et de la Déportation 2016-2017 - Dossier pédagogique

Le service éducatif du Centre Régional d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Castelnau-le-Lez et les archives départementales de l’Hérault vous présentent leurs ressources, que vous pourrez consulter sur place. Les fonds sont riches de documents administratifs originaux qui permettent d’appréhender le thème en faisant un véritable travail d’histoire.

Les groupes d’élèves de collège et de lycée peuvent être accueillis aux archives départementales (Pierresvives,Domaine départemental) ou au Centre régional d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de Castelnau-le-Lez sur rendez- vous (voir les jours et les horaires dans le dossier pédagogique téléchargeable) .
 

Thème 2017 : la négation de l'Homme dans l'univers concentrationnaire nazi

Le thème du CNRD 2016-2017 invite les candidats à travailler sur les raisons qui ont conduit les déportés à employer l’expression « la négation de l’Homme » au sujet de leur détention dans les camps nazis.
Les témoignages des survivants permettent de décrire toutes les formes d’expression de cette négation, d’envisager ce qui a été vécu et perçu comme inhumain par celles et ceux qui sont rentrés.
Les élèves peuvent également évoquer ceux qui sont morts en déportation, de faim, de maladie, de mauvais traitements, d’épuisement, et qui sont ainsi privés de sépulture.
Ce processus de déshumanisation est intervenu dans les différentes sortes de camps mis en place par les nazis : camps spéciaux, camps de concentration, centres de mise à mort (Chelmno, Belzec, Sobibor, Treblinka, Birkenau et Majdanek) où, à partir de décembre 1941, l’objectif était d’assassiner immédiatement les détenus dans des chambres à gaz. La diversité des moyens et des méthodes employés par les nazis pour parvenir à l’anéantissement de l’Homme (y compris les expériences « médicales ») peut donc être étudiée, ainsi que la diversité des victimes (nouveaux-nés, enfants…).
D’autre part, il convient de rappeler que le fonctionnement interne des camps reposait notamment sur les détenus (Kapos…) et que les relations étaient non seulement extrêmement dures et violentes entre concentrationnaires (cf. Olga Wormser-Migot, Le système concentrationnaire nazi), mais aussi complexes. Pour briser les solidarités et étouffer les révoltes, les nazis ont en effet volontairement créé une « zone grise » (Primo Levi), mélangé les catégories de détenus et les nationalités.
Par ailleurs, les documents mis à disposition proposent aux élèves de s’interroger sur l’idéologie qui a conduit à cette négation de l’Homme et sur la collaboration des autorités françaises de 1940 à 1944. Enfin, peut être évoqué le jugement des criminels de guerre nazis après guerre, tant par le tribunal international de Nüremberg (1945-1946) que par des juridictions nationales.

Enseignants, collégiens, lycéens : téléchargez le dossier pédagogique pour vous aider à préparer le concours de cette année avec ses documents d'accompagnement.

Conçu sur le principe de 1 document d'archive, 1 commentaire, il vous permettra d'étayer vos travaux avec des exemples venant de l'histoire locale.

 

Adresse :
907 avenue du Professeur Blayac 34000 montpellier

Agenda

Mars 2017

d l m m j v s
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31