Vous êtes ici

Conservation curative - Fiche pratique

Usuel du compoix de Cournonterral (1572-1605)
Usuel du compoix de Cournonterral (1572-1605)

Texte illustré relatant le froid et le gel des oliviers en mars 1597. Exemple d'altération du texte par des déchiru...

ADH, 88 EDT 65 - Archives départementales de l'Hérault

Alors que la conservation préventive agit sur les causes de dégradations des documents, la conservation curative traite les effets de ces dégradations.

La conservation curative consiste à mener des actions directement sur un document dont l'intégrité et les informations contenues sont menacées, de manière à stopper ou stabiliser la dégradation constatée et permettre ainsi de diminuer les risques de développement sur le reste de la collection. Elle se différencie de la restauration qui agit davantage sur le rendu de la lisibilité du document et sa mise en valeur (les interventions de restauration ne sont pas systématiques mais elles sont toujours précédées d'un action curative).

Diverses interventions peuvent être réalisées :

  • Dépoussiérage des surfaces
  • Traitement insecticide d'un ouvrage par voie liquide, par l'application d'un gel ou par anoxie (absence d'oxygène), avant son intégration dans un dépôt
  • Traitement fongicide contre les champignons et les moisissures par badigeon ou pulvérisation
  • Désacidification d'un papier à pâte de bois
  • Consolidation des déchirures et des lacunes d'un manuscrit (perte du texte)
  • Refixage de la technique peinte altérée sur un parchemin enluminé

 

A voir aussi :