Vous êtes ici

El mal querer - Fiche de présentation

Montpellier - pierresvives

La tormenta Rosalia, croisement de Rihana et de Paco de Lucia !
 

L’art flamenco, quel qu’en soit l’aspect abordé, a toujours connu des époques au cours desquelles son évolution fut essentielle à son devenir.

Pour la danse, on peut citer Israël Galvan et Rocio Molina.

Pour la musique, c’est Rosalia qui dépoussière le flamenco en le mêlant au rn’b. La rythmique fracturée, les basses électroniques se mêlent au jaléo et aux palmas.

Son premier album « Los Angeles » rendait le flamenco plus accessible : la voix et les cordes très classiques jouaient avec quelques inventions.

« El mal querer », son nouvel opus, est un véritable dialogue entre musiques urbaines et rythmiques ancestrales.

Pour ce second album, l’Espagnole avait très envie de se lever de son tabouret pour aller vers la piste de danse et explorer le mouvement.

Rosalia vit avec son temps et ses passions, le flamenco et le rap. Ses ongles peints, ornés de bijoux incrustés et sa voix puissante en sont la preuve !

Cathy, Médiathèque départementale

Ecouter un extrait

 

El mal querer / Rosalia – Sony music, 2018
 

Adresse :
907 avenue du Professeur Blayac 34000 Montpellier