Vous êtes ici

Le fonds d'archives du facteur d'orgues Jean-François L'Epine - Fiche de présentation

Pézenas
Lettre de Jean-François L'Epine à dom Bedos de Celles
Lettre de Jean-François L'Epine à dom Bedos de Celles

ADH, 1 J 1470...

Entré aux Archives départementales en 2010 par la générosité de M. Philippe L'Epine, le fonds d'archives du facteur d'orgues Jean-François L'Epine apporte sur tous les chantiers auxquels il a participé, en Languedoc et au-delà, une documentation exceptionnelle.

Carrière

 

Issu d'une famille de facteurs d'orgues originaire d'Abbeville en Picardie, Jean-François L'Epine naquit à Toulouse en 1732. Il travailla d'abord avec son père, puis se forma à Paris, en Allemagne et en Suisse avant de se fixer en 1754 à Pézenas, où il réalisa l'orgue de la collégiale Saint-Jean.

Il prit part à de nombreux chantiers de rénovation ou de construction d'orgues en Languedoc et au-delà, son chef-d'oeuvre étant l'instrument réalisé pour la cathédrale Saint-Pierre de Montpellier en 1778. Après 1783 il abandonna ses activités de facteur d'orgues pour se consacrer au commerce des draps, et mourut à Pézenas en 1817.

Archives professionnelles

 

Les archives de Jean-François L'Epine, intégralement numérisées et consultables en ligne, concernent les chantiers suivants :

  • Agde (Hérault), cathédrale Saint-Etienne (1764-1782).
  • Alès (Gard), cathédrale Saint-Jean-Baptiste (1782-1783).
  • Aniane (Hérault), abbaye Saint-Sauveur (1761).
  • Auterive (Haute-Garonne), église paroissiale Saint-Michel Saint-Paul (1767).
  • Béziers (Hérault), cathédrale Saint-Nazaire (1788).
  • Bouillac (Tarn-et-Garonne), abbaye de Grandselve (1765).
  • Cayrol (Le) (Aveyron), abbaye de Bonneval (1750).
  • Cintegabelle (Haute-Garonne), abbaye de Boulbonne (1754).
  • Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), abbaye de L'Esclache (1753-1754).
  • Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption (1751-1754).
  • Comps (Aveyron), abbaye de Bonnecombe (1749).
  • Limoux (Aude), église paroissiale Saint-Martin (1767-1772).
  • Lodève (Hérault), cathédrale Saint-Fulcran (1752-1774).
  • Marnhague-et-Latour (Aveyron), abbaye de Nonenque (1753).
  • Montpellier (Hérault), église paroissiale Notre-Dame-des-Tables (1784).
  • Montpellier (Hérault), cathédrale Saint-Pierre (1776-1791).
  • Narbonne (Aude), cathédrale Saint-Just (1766-1771).
  • Pézenas (Hérault), église paroissiale et collégiale Saint-Jean (1759).
  • Rodez (Aveyron), cathédrale Notre-Dame (1750).
  • Saint-Lizier (Ariège), cathédrale Saint-Lizier-en-Couserans (1756).
  • Saint-Papoul (Aude), cathédrale Saint-Papoul (1761-1772).
  • Sarlat (Dordogne), cathédrale Saint-Sacerdos (1750-1752)
  • Toulouse (Haute-Garonne), cathédrale Saint-Etienne (1755-1761).
  • Verdun-sur-Garonne (Tarn-et-Garonne), église paroissiale Saint-Michel (1766-1768).

Les dossiers contiennent des devis, expertises, estimations, rapports et correspondance, notamment avec dom Bedos de Celles, qui estimait fort les travaux de Jean-François L'Epine.

 

En savoir plus

 

  • Bibliographie et édition

 

BERGNES (Jean-Louis), Jean-François L'Épine, facteur d'orgues languedocien, Béziers, Société de musicologie du Languedoc, 1983, 292 p. [ADH, BRC 278]. Cette publication donne la transcription de tous les documents conservés aujourd'hui sous la cote 1 J 1470, que l'auteur a consultés pour sa thèse de doctorat de musicologie (1976) alors qu'ils étaient conservés au château du Parc à Pézenas, résidence d'Henri L'Épine.

  • Accès aux documents numérisés

 

Conservé sous la cote 1 J 1470, le fonds est consultable en ligne, soit par le formulaire de recherche Trésor d'archives (saisir un mot-clé comme L'Epine), ou via l'inventaire de la sous-série 1 J.

 

Agenda

Juin 2018

d l m m j v s
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30