Vous êtes ici

Luttes des femmes, progrès pour tous - Exposition itinérante

Luttes des femmes, progrès pour tous
Luttes des femmes, progrès pour tous Association "Femmes d'ici et d'ailleurs"
Parcours de l'exposition

Il y a quarante ans, Simone de Beauvoir rédigeait le "Manifeste des 343" qui ouvrait la voie à la loi sur l'IVG. Lors de cette rentrée scolaire, la notion de genre, qu'elle avait lancée dès 1949, faisait son entrée dans quelques manuels scolaires. Comme au début des années 1970 contre l'IVG et comme depuis toujours face à tous les progrès initiés par les luttes des femmes, la prise en compte du genre a été accompagnée par une levée de boucliers conservateurs, de la part de députés et de sénateurs, concrètement hostiles à l'égalité femmes-hommes, exigent le retrait de ces manuels scolaires. Certains propos de ces Parlementaires rappellent, par leur outrance, les attaques subies par Simone Veil à l'Assemblée nationale en 1974, ou plus avant par les Gisèle Halimi, Louise Weiss ou Hubertine Auclert. Le député Lionnel Luca a par exemple déclaré : "Cette théorie du genre, sous couvert de reconnaître différentes identités sexuelles, veut légitimer à terme la pédophilie". Cette demande de retrait et ces propos ont suscité plusieurs réactions, émanant essentiellement de la société civile et des associations.

Exaspérée par ce bégaiement systématique de l'histoire, l'association "Femmes d'ici et d'ailleurs" a créé une exposition chronologique, intitulée "Luttes des femmes, progrès pour tous", titre inspiré du slogan de l'ONU pour le 8 mars 2010 : "Droits égaux, opportunités égales, progrès pour tous". De 1848 (suffrage universel masculin) à nos jours, cette exposition centrée sur l'histoire de France met en perspective les luttes des femmes et les progrès obtenus grâce à ces militantes, progrès dont bénéficient les femmes ET les hommes.

L'exposition s'appuie sur des documents d'exception avec par exemple des archives des prestigieuses collections Keystone et Roger-Viollet ou des photographies de Willy Ronis, Janine Niepce ou Lizzie Sadin.

Fiche technique

Conçue notamment pour attirer un jeune public, cette exposition est composée de 25 panneaux, de format 64 x 54 cm, tirages photographiques tirés en laboratoire professionnel et contrecollés sur forex. Son format est parfaitement adapté à une présentation événementielle dans un Conseil régional ou un Conseil général comme à une itinérance dans les établissements scolaires, les médiathèques ou les mairies d'un territoire.

Un livret d'accompagnement est joint à l'exposition, prévu pour les enseignants qui souhaitent l’animer.

Comment emprunter cette exposition ?

Conditions de prêt :

  • Gratuit pour une période de quinze jours à un mois
  • Tout dégât constaté, toute perte ou vol sera  facturé à l'organisme emprunteur
  • L'exposition devra être surveillée pendant les heures d'ouverture au public
  • Demande de prêt (voir formulaire de réservation) à renvoyer à l'adresse indiquée
  • Le transport de l'exposition est à la charge de l'organisme emprunteur
  • L'exposition est prise en charge à pierresvives, Archives départementales (accès Fournisseurs) le lundi après-midi et sera de retour le lundi matin (J+15, ou J+30)

Protocole de prêt

Formulaire de réservation

Adresse :
907, rue du Professeur Blayac 34000 Montpellier