Vous êtes ici

Réaliser l'histoire d'une commune - Fiche pratique

Illustration du compoix de Mauguio (ADH, 154 EDT 20)
Illustration du compoix de Mauguio (ADH, 154 EDT 20) Archives départementales de l'Hérault

Cette fiche pratique va vous aider à retracer les origines des communes héraultaises à partir des documents conservés aux Archives départementales et/ou en mairie.

Etablir une bibliographie

Avant toute recherche, il est nécessaire de constituer une bibliographie sur la commune concernée afin d'identifier les ouvrages et monographies existantes. Reportez-vous toujours aux sources mentionnées en fin de volume afin d'élargir vos pistes de recherche. Vous pouvez commencer en consultant le catalogue en ligne de la bibliothèque des Archives départementales.

Les archives communales déposées

Dans un second temps, le lecteur pourra consulter les archives.

Bien que toutes les séries d'archives soient susceptibles de fournir des informations sur la commune, l'une d'entre elles constitue le cœur de la recherche : la série EDT. Cette série rassemble les archives communales anciennes et modernes déposées aux Archives départementales, les inventaires sont consultables en ligne.

Si les archives ne sont pas déposées aux Archives départementales, il faut se rendre à la mairie de la commune concernée. Avant de vous déplacer, consultez le catalogue de la bibliothèque des Archives départementales. Si la Mission Archives CDG 34 a classé les archives de la commune, l'inventaire se tient à votre disposition en salle de lecture des Archives sous la cote BRA.

Les documents essentiels et incontournables permettant l'étude d'une commune sont avant tout les délibérations consulaires et les délibérations du Conseil municipal.

Il est aussi possible d'aborder l'étude d'une commune sous deux angles d'attaque spécifiques : la population et le paysage communal.

Les autres séries aux Archives départementales

Dans un troisième temps, si l'on veut approfondir la recherche, il est nécessaire de consulter les autres séries d'archives.

Les archives d'une commune sont classées selon le cadre de classement des archives communales de 1926 qui réunit les documents thématiquement selon les domaines d'action d'une commune (il est toujours recommandé au lecteur d'examiner avec attention les index et tables des matières des différents instruments de recherche mis à sa disposition).

Séries d'archives concernant l'Ancien Régime (Avant 1789)

La division administrative de base sous l'Ancien régime n'est pas la commune mais la communauté composée d'une ou plusieurs paroisses. Le tome Hérault du Dictionnaire d'histoire administrative et démographique des paroisses et communes de France, publié par le CNRS en 1989, permettra, entre autres ouvrages, d'identifier l'unité démographique à étudier.

L'Ancien Régime n'ignore pas les documents statistiques et l'on peut consulter, dans la série C (Administration de la Province de Languedoc) les enquêtes qui présentent souvent un aspect descriptif. La série C réunit les archives des administrations provinciales (intendance, subdélégations, etc.) qui ont régulièrement donné ordre de dresser des tableaux économiques, sociaux et administratifs de la province de Languedoc.

La série G (archives du clergé séculier) peut apporter d'utiles renseignements sur la vie de la paroisse notamment par le biais des visites pastorales (les procès-verbaux de l'inspection d'une paroisse par l'évêque ou un archiprêtre renseignent sur l'état des lieux et les objets du culte, mais aussi sur le nombre d'habitants des communautés et la situation générale).

Il est aussi possible d'obtenir une estimation de la population d'un village ou d'une ville à partir des registres paroissiaux (collection du greffe conservée en sous-série 3 E). Ceux-ci permettent d'étudier de nombreux aspects de la vie : noms de famille, choix des prénoms, domiciles, professions, instruction, choix des parrains et marraines, etc.

Enfin, la justice locale et seigneuriale peut être abordée par la série B qui conserve, entre autres documents, les archives des justices ordinaires (sous-série 10 Bp).

Séries d'archives concernant la période révolutionnaire (1790-1800)

Une étude portant sur la période révolutionnaire implique la consultation de la série L notamment celles des municipalités de canton, des comités de surveillance et des sociétés populaires.

En sous-série 1 Q (Domaines nationaux), on pourra identifier les acquéreurs des biens nationaux et on trouvera des listes d'émigrés, de prêtres déportés, de condamnés et de détenus.

Séries d'archives concernant la période moderne (1800-1940)

Pour cette période, il est essentiel de dépouiller les dossiers issus des bureaux exerçant la tutelle préfectorale sur les communes, classés en série O (Administration et comptabilité communale, 1800-1940).

La sous-série 1 O rassemble la comptabilité communale, la sous-série 2 O les travaux de construction et d'entretien sur les équipements communaux (mairie, école, église et presbytère, halles, etc.) et les acquisitions/aliénations des biens communaux, le bornage ; ces dossiers sont pourvus de pièces techniques et de nombreux plans ; ils peuvent compléter les éventuelles lacunes des fonds communaux.

En 3 O on trouvera des renseignements sur les chemins vicinaux et la voirie urbaine.

En 4 O, on peut retrouver l'origine de certains biens donnés ou légués à la commune, à la paroisse, aux établissements hospitaliers et de bienfaisance, aux établissements culturels (musées).

Pour la délimitation géographique, l'érection, la fusion de communes, il faut se reporter à la sous-série 1 M (administration générale) que l'on complétera avec la sous-série 3 P (cadastre) pour l'évolution de la propriété foncière communale (notamment sa répartition, la nature des cultures, les moulins, les maisons).

Il est possible de consulter les atlas cadastraux napoléoniens en ligne.

Pour l'étude de la population, les sous-séries 3 E (Etat civil) et 6 M (Recensement de population) sont incontournables.

La sous-série 6 M est essentielle pour le chercheur en histoire locale puisqu'elle regroupe les recensements de population, les statistiques démographiques, les mouvements de population, les archives relatives à l'émigration, l'immigration et aux naturalisations.

La sous-série 1 R (Recrutement de l'armée) contient des listes d'appel des classes et les registres matricules militaires.

L'histoire politique d'une commune peut être abordée par la sous-série 3 M

Les séries S (Travaux publics), T (Instruction publique) et V (Cultes) permettent elles aussi de fournir des informations sur divers aspects d'histoire locale.

Série W concernant l'époque contemporaine (depuis 1940)

Les bordereaux de versement des administrations permettent de poursuivre l'étude entreprise pour la période postérieure à 1940.

Iconographie

Les documents figurés comprennent tout aussi bien des cartes et plans, des gravures et dessins anciens, des reproductions photographiques, des collections de cartes postales (consulter les répertoires et fichiers des sous-séries 1 Fi, 2 Fi, 9 Fi).

 

Adresse :
907 avenue du professeur Blayac 34000 Montpellier