Votre version de navigateur Internet n’est pas compatible.

Le navigateur en cours d’utilisation ne permet pas d’accéder à toutes les fonctionnalités du site.
Pour une meilleure expérience, utilisez la dernière version du navigateur de votre choix

Site du Domaine départemental de Pierrevives
Thématiques : Culturelle

Types :

Type : Exposition Type : Projection, cinéma Type : Visite guidée

Où, Quand, Comment ?

  • Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi toutes les semaines de 10h00 à 19h00 (du 16/04/2021 au 24/07/2021)
  • Rendez-vous virtuel
  • pierresvives
    907 Rue du Professeur Blayac 34000 MONTPELLIER
  • +33 4 67 67 30 00
  • Entrée libre
pierresvives|domaine du Département
Montpellier

Prochainement sur site et à distance dès le 16 avril sur facebook.com/pierresvives.herault ou sur pierresvives.herault.fr
Exposition adaptée de la Maison d’Ailleurs, musée de la science-fiction, de l’utopie et des voyages extraordinaires à Yverdon-les-Bains, Suisse

Si vous reviviez la saga Star Wars de George Lucas à travers le regard d’artistes contemporains internationaux ? De Yoda à Chewbacca allongé sur un transat aux figurines Jedi de l’épopée, des casques effrayants à la maquette du Faucon Millenium, des masques sombres aux stormtroopers et aux Red Guards pris dans des hyper lieux urbains, ces photographes, sculpteurs se réapproprient les personnages de cette fiction que le destin fabuleux place au niveau des « Grands récits » mythiques d’aujourd’hui.

Cédric Delsaux, Gabriel Dishaw, Travis Durden, Kyle Hagey, Jodi Harvey, Hyperactive Studio, Anthony Knapik-Bridenne, Benoît Lapray, Alexandre Nicolas, The Sucklord, tous nous proposent un voyage différent dans cette galaxie en évoquant d’autres causes, d’autres perspectives : la relation entre le réel et la fiction, la cause LGBT, une critique du pittoresque ou de la société de consommation métamorphosée en LEGO géants, la fabrication d’idoles…

A travers leur regard toujours décalé, drôle, tendre, ironique, ou grave, voire violent, ils nous révèlent combien les nouveaux mythes modernes sont présents dans nos existences et nos sociétés.

En 1979 le philosophe Jean-François Lyotard s’interrogeait sur la quête du sens : comment donnons-nous du sens à nos actions, à nos jugements et à notre place dans le monde. Il rappelait ainsi que cette question, longtemps prise en charge par les « Grands Récits » (Mythes, Religions, Idéologies, etc.), se retrouve aujourd’hui sans réponse ; l’homme postmoderne évolue dans une époque dont la direction et la signification sont devenues problématiques.

COMMISSARIAT
Marc Atallah est directeur de la Maison d’Ailleurs (musée de la science-fiction, de l’utopie et des voyages extraordinaires à Yverdon-les-Bains en Suisse), directeur du Numerik Games Festival et maître d’enseignement et de recherche à la Section de français de l’Université de Lausanne. Ses recherches portent principalement sur les littératures conjecturales (utopie, dystopie, voyages imaginaires, science-fiction) et sur les théories littéraires (théories des genres, théories de la fiction).

LES ARTISTES
Cédric Delsaux (France)
Salué par George Lucas, ce photographe, fasciné par les paysages, révèle leur magnétisme en y introduisant un élément fantastique. La série « Dark Lens » et ses hyper-lieux urbains habités par les héros de Star Wars connait un succès planétaire.

Travis Durden (France)
Avec sa série de photographies intitulée « Mythes et Idoles », l'artiste parisien mélange culture contemporaine et art de la Renaissance. Il questionne à travers l’épopée Star Wars les notions d’objets de culte et de culture populaire.

Jodi Harvey (USA)
Les héros de la saga sortent des pages des livres-sculptures de cette jeune américaine qui rend hommage à ses personnages préférés avec le brio de techniques de pliage et de découpage.

The Sucklord (USA)
Pseudonyme du « toy artist » newyorkais très connu, The Sucklord reprend les éléments emblématiques du blockbuster à travers ses produits dérivés, comme les jouets ou les bandes dessinées, pour les détourner de manière audacieuse et subversive.

Hyperactive Studio (Italie)
Le duo plusieurs fois primé, qui compose des trompe-l’œil avec les soldats de la guerre intergalactique, est spécialisé dans la photographie publicitaire et traite ses sujets à la manière de nature morte ou de portrait.

Anthony Knapik-Bridenne (France)
Masques africains sculptés dans le bois ? L'illusion crée par le stylet numérique de cet artiste français qui collabore avec l’école des Gobelins, invite à revisiter la symbolique du masque.

Kyle Hagey (USA)
Dans des paysages de carte postale, les personnages de la saga profitent de leurs vacances dans une parodie haute en couleurs et… en ironie.

Benoît Lapray (France)
Les figurines LEGO® envahissent la ville de Lyon et ses quartiers à l'architecture ultra-moderne. On reconnaîtra les scènes cultes de ce récit d'aventures dans un univers consumériste où les jouets font aussi leur shopping.

Alexandre Nicolas (France)
Fasciné par la figure de Dark Vador, ce plasticien réalise des sculptures inquiétantes qui nous renvoient à la question de l’origine du mal, de la prédestination et du libre arbitre, entre totems et tabous…

Gabriel Dishaw (USA)
Engagé dans la mouvance « recycl'art », cet artiste américain assemble puces électroniques, touches de clavier et vieux transistors pour revisiter droïdes et casques dans une esthétique colorée.

Voir tous les évènements

Vous pourriez être intéressé(e) par…

Haut de page