Information

Suite aux intempéries de la mi-septembre, la communication des archives conservées au sous-sol de Pierresvives (archives de 1789 à 1940, hors notaires) va rester perturbée pendant plusieurs semaines. Les archives conservées au sous-sol sont à nouveau communicables à compter du 8 novembre, mais le nombre des documents communiqués restera encore limité. Nous vous invitons à consulter le site internet pour le détail des séries concernées et vous prions de nous excuser pour les désagréments inhérents à cette situation. Sachez que l’ensemble des services du Département se mobilise pour apporter une solution la plus rapide possible.

Votre version de navigateur Internet n’est pas compatible.

Le navigateur en cours d’utilisation ne permet pas d’accéder à toutes les fonctionnalités du site.
Pour une meilleure expérience, utilisez la dernière version du navigateur de votre choix

Site du Domaine départemental de Pierrevives

PERSPECTIVES - VINCENT PARREIRA : ARCHITECTURES DE L'AVENIR

Vidéo de la conférence donnée par Vincent Parreira, le 20 novembre 2014 à pierresvives.

Vincent Parreira est un architecte engagé : « l’architecture est un support à l’expression, à l’engagement culturel, social et à la politique, toujours sans concession. Depuis la mémoire du lieu, de la complexité et la beauté du territoire jusqu’à l’usage du vivant dans ces espaces, la  pratique de cette architecture ne peut se faire que pleine de rage et d’amour. »

Après avoir travaillé notamment au Brésil, il crée son agence en 2000, AAVP ARCHITECTURE. Lauréat du Grand Prix d'architecture et d'urbanisme de Haute Normandie en 2014 pour « L'atelier » à Gournay-en-Bray, il a été nominé au Prix de l’Équerre d'Argent 2012 pour « l'Atoll » (écoparc commercial HQE à Angers- Beaucouzé) et a obtenu la mention à l’Equerre d’argent pour le groupe scolaire « Tino » à Saint-Denis (2011).

Les élèves et les enseignants investissent avec plaisir ses écoles, preuve que l’attention portée aux usagers est une composante clé pour une architecture de qualité. Son travail concerne autant la spatialité que l'épiderme des édifices, l'ornement est pour lui une réflexion sur
l'épaisseur.

Haut de page